La malpropreté

Tout ce que la punition fait, c'est apprendre au chien que vous êtes extrêmement désagréable quant à ses besoins.
C'est n'est pas l'endroit qui punit, c'est vous... Il associera donc ce qu'il lui arrive à votre personne et non pas au lieu. Il n'apprendra pas à faire dehors, mais à l'abri, au moment et à l'endroit où il ne risque pas être surpris par vous. Il risquera même de se retenir dehors en votre présence !



Prévenir et récompenser

Pour arriver au bout de ce problème, il faut éviter que le chien puisse encore se soulager à l'intérieur et faire en sorte que l'alternative, faire dehors, soit un énorme succès pour lui (sensation de soulagement, admiration, friandise, jeu...).

On peut éviter les rechutes en faisant éliminer le chien avant qu'il reste seul à la maison. Le faire courir, entre autres, stimulera sa selle. Pour un chien adulte, donnez un seul repas tard le soir. Si possible, permettez-lui libre accès au jardin.

La caisse de transport est le moyen le plus efficace pour résoudre le problème. Elle motive le chien à se retenir et l'empêche de se soulager à l'intérieur. Attention ! Impérativement, l'utilisation d'une caisse de transport nécessite un entraînement préalable pour y parfaitement habituer le chien.

Les chiens ne font pas juste leurs besoins pour se soulager. Pour eux, c'est aussi un moyen de se manifester. C'est leur carte de visite. Evitez donc de nettoyer en présence de votre chien. Il ne serait pas impossible qu'il ait l'impression que vous estimez plus ses productions quand elles sont déposées à l'intérieur !

Le récompenser, finalement, quand on trouve "son coin habituel" propre peut s'avérer efficace.




J.Loeff © n° 00048472 - toute reproduction interdite






la désensibilisation
la punition
info pratique