La modification des comportements indésirables

Votre chien a pris une mauvaise habitude ? Il saute à vos jambes ou ne vous laisse pas tranquille par exemple ? Il aboie excessivement, il cause des dégâts, il n'est pas propre, il grogne afin de défendre sa gamelle ou son os...? Contrairement à ce que beaucoup pensent, les interdictions et "l'obéissance" sont inutiles pour résoudre durablement ce genre de problème ! Les punitions ne permettraient éventuellement que de motiver un chien à se retenir sur le court terme et uniquement en présence de la personne qui punit. Mais, augenteraient le stress qui est généralement à la base du problème. La punition ne permettra jamais de résoudre des problèmes de comportement d'un chien, au contraire, elles enfoncent le clou !




Arthur, golden retriever.





La rééducation comportementale canine

Le traitement des comportements indésirables s'effectue sur trois axes :

1. Prévenir que le comportement puisse se reproduire avec succès.
C'est le succès qui renforce l’ancienne habitude indésirable. Très souvent il s’agit de l’attention des propriétaires du chien. L’attention qu’on lui accorde, indique au chien son importance au sein de la meute. S’il arrive à se faire remarquer en faisant une bêtise, cela le motivera de recommencer. Si tel est le cas, il est donc important d'ignorer !

2. Apprendre au chien une autre façon de réagir qui soit incompatible.
Pour le chien qui saute afin de se faire remarquer par exemple, je me sers normalement de l'exercice de base (venir s'asseoir*), préalablement bien travaillé et déjà fort apprécié par le chien. La bonne habitude s'établira par l'entraînement dans des conditions de plus en plus difficiles. Idéalement, cette nouvelle alternative devrait être encore plus profitable pour le chien que l’ancienne habitude : attention et récompense !

3. Dans certains cas, il peut s'avérer inévitable de décourager les rechutes en provoquant une sensation de frustration ou bien une surprise désagréable. On évite toute intimidation pour autant ! Cette option ne servira qu'à l'obtention d'un moment renforçable !

La punition par contre, ne fait qu'apprendre aux chiens à continuer quand on n'est pas là. Ainsi elle nous prive de la possibilité d'intervenir de façon efficace.






Les émotions indésirables

Souvent il n'est pas simplement question d'une mauvaise habitude. C'est une émotion qui est à la base du problème : l'agressivité, l'anxiété ou la peur... Il est plus facile de changer ce qu'un chien fait que ce qu'il ressent.

Dans ces cas, en principe le travail est le même, décrit ci-dessus. Le but est de faire réaliser au chien qu'il profite énormément de la situation stressante, si au moins il se tient bien ! La répétition consciencieuse de l'exercice, dans une ambiance relaxée et gaie, conditionnera un état d'esprit de plus en plus décontracté. Le but est d'apprendre au chien à vouloir être soumis au stimulus critique car il réalise qu'il en profite grâce à son exercice préféré.

Comme la punition, l'interdiction ne fait qu'aggraver les problèmes de peur et d'agressivité. Elle ne permet nullement de motiver les chiens à changer leurs habitudes et à maîtriser leurs émotions. Il est impossible de faire qu'un chien se sente à l'aise par l'intimidation !!!






La rééducation du maître

Les mauvaises habitudes d'un chien se sont développées malgré ou en raison de ce que le maîtres ont fait ou n'ont pas fait avec lui. Pour arriver à résoudre durablement les problèmes de comportement d'un chien, la modification du comportement de ses maîtres est primordiale. Ainsi, l'autorité du conseil du vétérinaire, confronté tous les jours aux conséquences d'une éducation ratée, est d'une grande importance. Il est indispensable que les maîtres comprennent que faire, pourquoi et comment.

Changer les mauvaises habitudes, des chiens comme de leurs maîtres, reste un processus de conditionnement, donc par définition un travail répétitif. Ici se situe le rôle de l'éducateur canin spécialisé dans la problématique du chien de compagnie. C'est lui qui pourra montrer dans la pratique à la famille comment mettre les bons conseils en application dans les situations de leur quotidien, autant de fois que nécessaire.



n° 00048472








pet dog training
problèmes de la solitude
la malpropreté
la désensibilisation
la punition
info pratique